A chacun son toit

CoccinellesCherchentMaisonA l'occasion de la sortie il y a quelques mois de Coccinelles cherchent maison (Davide Cali, Marc Boutavant, Sarbacane, 2011) où un couple de coccinelles part en quête de laMaisonsDameSouris maison idéale, j'ai eu envie de me plonger dans le thème des maisons dans les albums pour enfants. Quiconque a une fois dans sa vie connut le parcours du combattant lié à l'acquisition d'une habitation rira avec bonheur de cet ouvrage illuminé par les illustrations acidulées de Marc Boutavant. En le lisant, j'ai tout de suite pensé à un livre plus ancien, très similaire dans l'esprit : Les maisons de dame Souris (George Mendoza, Doris Smith, Flammarion, 1981; titre original : Need A House? Call Ms. Mouse!, 1981). La souris Héloïse, décoratrice et architecte, aime créer la maison idéale pour chacun de ses amis. De page en page, on découvre ses constructions audacieuses : un palais de l'Atlantide pour la truite, une habitation zen d'inspiration japonaise pour le chat, une villa moderne de bord de mer pour le lézard... Anne Herbauts, quant à elle, aborde la notion de point de vue dans La maison bleue (Casterman, 2000), une façon d'illustrer le concept de relativité. Bonhomme a posé sa valise au bord de la mer, il veut construire une grande maison mais la trouve toujours trop petite. Finalement, sa maison deviendra aussi vaste que le ciel, ses murs infinis touchant du doigt l'immensité divine. Pas la peine de préciser que cet album est merveilleux.

LaMaisonBleue
 
Des maisons pour s'amuser et découvrir

JeuPisteVolubilisSi je devais établir une bibliothèque idéale, Jeu de piste à Volubilis (Max Ducos, Sarbacane, 2006) remporterait haut la main le prix du plus beau livre pour enfants sur le thème de la maison. Le grand format rend justice au thème, on se laisse guider dans cette maison contemporaine, typique des années cinquante. Les illustrations à la gouacheC'estCommeçaChezMoi pleines pages  apportent une tonalité intrigante, un brin de mystère. Si les enfants suivent avec intérêt la quête de la petite fille qui recherche le secret de sa maison, les adultes ont du mal à se détacher de l'envoûtement que produit ce décor digne de Le Corbusier : pièces immenses, tâches de couleurs vives, baies vitrées, fenêtres en hublot, pavés de verre. Toutes les pages apportent une surprise, une référence à découvrir : tableaux de Mondrian, sièges LC2 (Le Corbusier, Jeanneret, Perriand, 1928), fauteuil Ball Chair (Eero Aarnio, 1963)... Dans C'est comme ça chez moi (Thierry Magnier, 2009), Fabienne Burckel et Martine Laffon lancent elles aussi un jeu de pistes, un petit défi aux tout jeunes lecteurs : retrouver des jouets dans chaque pièce qui correspondent à un mois de l'année. Je ne me lasse pas de cet album, qui doit beaucoup aux illustrations détaillées de l'illustratrice. Dans un style différent mais tout aussi ludique, les enfants sont conviés à personnaliser la maison d'Honoré (Naïve, 2008) grâce à des autocollants. Pour transformer le livre en jeu, Iris de Moüy élabore des volets à ouvrir pour simuler des placards, des volets...C'est juste un régal.

MaisonHonore

MaisonHantéeImpossible de commencer un paragraphe sur les maisons animées sans parler de la fameuse et incontournable Maison Hantée de Jan Pienkowski (Nathan, 1979). L'auteur utilise toutes les ressources du pop-up (volets à tirer, à soulever, animations en volume...) et même le bruit (la scie sur le bois). On n'a pas fait mieux depuis. Souvent représentées MaisonTamarasous forme hantées ou de poupées et très généralement par le biais de livres carrousel, les maisons permettent de nombreuses fantaisies. On peut ainsi pousser le concept du livre-objet à l'extrême comme pour La Maison de Tamara de Pascale Debert (Albin Michel jeunesse, 2011). Dans un coffret, l'enfant trouve un livre-maison, des planches de mobilier à monter, le journal intime d'une des habitantes de la maison (Tamara Karsavina, une danseuse des ballets russes). Meubles et papiers peints anciens donnent tout son charme à cette demeure en volume plus vraie que nature. Les éditions Palette quant à elles exploitent ce décor pour faire découvrir l'art dans La maison des arts (Sandrine Andrews, 2009). La tasse en poils du Déjeuner en fourrure de Meret Oppenheim (1936), le canapé Boca (1936) de Salvador Dali en forme de lèvres meublent cette habitation où toutes les époques artistiques et tous les genres se côtoient. Une initiation géniale.

MaisondesArts

Des contes pour s'abriter du monde

TroisPetitsCochons_GuarnacciaLieux rassurants, mystérieux ou dangereux, dans les contes, les masures, chaumières et châteaux sont légion. En général, hormis la maison en pain d'épices de la sorcière dans Hansel et Gretel, elles ne sont qu'un décor sans caractéristiques particulières. Steven Guarnaccia s'approprie en les détournant des contes classiques où apparaissent des maisons : Boucle d'or et les trois ours (Seuil jeunesse, 1999; titre original : Goldilocks and the Three Bears : a Tale moderne), Les trois petits cochons (Hélium, 2010; titre original : The Three Little Pigs : An Architectural Tale, 2009). Ici, les cochons prennent les traits d'architectes célèbres : Le Corbusier (encore lui), Frank Gehry et Frank Lloyd Wright. Evidemment, leurs créations respectives ont un peu plus de style que les traditionnelles chaumières en paille, brindilles, briques et ciment. L'auteur s'amuse à les meubler d'objets design emblématiques, comme par exemple le presse-agrumes Juicy Salif (1990) de Philippe Starck, tous recensés sur les pages de garde. L'enfant profite d'une histoire indémodable tout en s'instruisant  et en aiguisant son regard l'air de rien.

Huis clos

MonVoyagedanslaMaisonChez Memo, la maison devient le théâtre de deux histoires très différentes. D'un côté, Florie Saint-Val (Mon voyage dans la maison, 2011) propose un album où un petit garçon rétrécit à la taille d'un jouet et explore ainsi toutes les pièces de la maison. A cette taille, les objets prennent une nouvelle dimension. Dans Quand le chat n'est pas là (John Crombie, Sheila Bourne, 2008; titre original : When the cat's away, 1985), l'intrigue principale concerne les activités d'une joyeuse bande deDixPetitsAmisDemenagent souris dans une vieille maison en briques lorsque le chat vaque à d'autres occupations. Malheureusement, ce félin s'avère un drôle de pantouflard toujours prompt à repousser ses sorties. Les auteurs ont représenté la maison par un plan en coupe identique à chaque page où l'on voit les personnages évoluer d'une pièce à l'autre. On a l'impression d'assister à un film d'animation digne d'un Tex Avery. Et pour apprendre à compter, n'oublions pas l'incontournable Dix petits amis déménagent de Mitsumasa Anno (Ecole des Loisirs, 1982). Une bande d'enfants s'amuse à passer d'une maison à l'autre. Qui est parti, qui est encore là? Une bonne façon de s'initier ou d'approfondir ses connaissances numéraires. 

QuandleChatnestpasLa

La vie d'une maison

little-houseLa maison peut parfois se faire personnage à part entière. Dans cette section, je présente deux chefs d'oeuvre indispensables. Premièrement, un grand classique de la littérature américaine, La Petite maison de Virginia Lee Burton, (GP, 1971; Circonflexe, 1996; titre original : The Little house, 1942). Cette maisonnette vit tranquillement sa vie à la campagne sur une jolie colline verdoyante habitée par une même famille depuis des générations. Mais le temps passe  et tout autour le paysage change progressivement jusqu'à s'urbaniser complètement. Bientôt entourée de buildings, la petite maison sera finalement sauvée de la destruction et rejoindra un nouveau coin de verdure isolé. J'aurai l'occasion de reparler de cette auteur dont le travail pour les enfants est d'une richesse peu commune. En 2010, le duo Innocenti-Lewis a une nouvelle fois marqué les esprits avec la publication de La maison (Gallimard, 2010; titre original : The House, 2009). L'histoire d'une maison en pierre qui traverse le XXème siècle, voit les générations passer, les guerres, connaît l'abandon, la joie des familles...Une histoire universelle.

Maison_Innocenti

Coccinelles cherchent maison, Davide Cali, Marc Boutavant, Sarbacane, 2011; Les maisons de dame Souris, George Mendoza, Doris Smith, texte français de Catherine Deloraine, Flammarion, 1981 (épuisé); La maison bleue, Anne Herbauts, Casterman, 2000; Jeu de piste à Volubilis, Max Ducos, Sarbacane, 2006; C'est comme ça chez moi, Martine Laffon, Fabienne Burckel, Thierry Magnier, 2009; La maison d'Honoré, Iris de Moüy, Naïve, 2008; La maison hantée de Jan Pienkowski, Nathan, 1979; La maison de Tamara, Pascale Debert, Albin Michel jeunesse, 2011; La maison des arts, Sandrine Andrews, Palette, 2009; Boucle d'or et les trois ours, Steven Guarnaccia, Seuil jeunesse, 1999 (épuisé); Les Trois petits cochons, Steven Guarnaccia, trad. par Sophie Giraud, Hélium, 2010; Mon voyage dans la maison, Florie Saint-Val, Memo, 2011; Quand le chat n'est pas là, John Crombie, Sheila Bourne, trad. par Françoise Morvan, 2008; Dix petits amis déménagent, Mitsumasa Anno, Ecole des loisirs, 1982; La petite maison, Virginia Lee Burton, GP, 1971, Circonflexe, coll. Aux couleurs du temps, 1996 (épuisé); La maison, Patrick J. Lewis, Roberto Innocenti, trad. par Jean-François Ménard, Gallimard jeunesse, 2010.

(Ill. de couvertures : copyright Sarbacane / Flammarion / Casterman / Sarbacane / Thierry Magnier / Naïve / Nathan / Albin Michel jeunesse / Palette / Seuil jeunesse / Hélium / Memo / Ecole des loisirs / Memo / Circonflexe / Gallimard jeunesse)